Definition Portage Salarial et son fonctionnement

definition portage salarial (1)

Définition portage salarial

Les épisodes du Covid ont poussé un grand nombre de travailleurs à remettre en question leur carrière. Cette pandémie a effectivement bouleversé le marché du travail. À la recherche de nouveaux souffles, certaines personnes se disent alors prêtes à quitter leur CDI. Le portage salarial constitue justement une option qui s’adresse à ces gens en quête de renouveau. Mais quelle est l’histoire de ce concept et ce qu’il y a derrière ? Qui sont concernés par le portage ? Quid des avantages et des limites ? Qu’en est-il aussi du salaire ? Nous répondons clairement à ces questions à travers ce guide complet.

Définition Portage salarial : historique et évolution

S’intéresser à l’historique de ce concept facilite la compréhension de la définition Portage Salarial. Alors, il faut savoir que ce dernier a accompli un long cheminement depuis son apparition vers la fin des années 80. Les observateurs s’accordent sur le caractère marginal de cette forme d’emploi atypique à ses débuts. L’idée du concept lui-même est souvent associée à l’initiative d’anciens étudiants de l’AVARAP et d’HEC.

Le premier syndicat du portage salarial a vu le jour presque 10 ans après la création du concept. En 2004, c’est au tour de la fédération nationale affiliée à ce système de faire son apparition. Celle-ci s’est fixé comme objectif de promouvoir et de faire évoluer la législation en faveur du portage. Pourtant, il faut attendre 2008 pour voir ce concept intégré dans le Code du travail. C’est à ce moment que le statut de celui-ci a été défini.

Mars 2017, la convention collective de branche pour les salariés en portage a été signée à l’unanimité. En plus de sécuriser le secteur, celle-ci insiste clairement sur les particularités du concept.

En quoi consiste le portage salarial ?

La définition Portage Salarial est officiellement relatée dans l’article L. 1254-1. de l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015. Relative au concept lui-même, cette ordonnance indique que le portage désigne un ensemble de relations contractuelles créées entre 3 catégories, à savoir :

  1. une société de portage
  2. l’individu porté
  3. les entreprises clientes (pouvant être une association ou une collectivité territoriale)

Le portage se caractérise par l’établissement d’une relation à deux niveaux. La première s’établit entre l’entreprise de portage salarial et l’entreprise client. Celle-ci donne lieu à la signature d’un contrat commercial de prestation de portage. La deuxième relation se situe entre le prestataire de portage et le salarié porté.

Une société de portage peut signer un contrat avec divers acteurs du secteur tertiaire : informaticien, Freelance, agent commercial en immobilier, etc. Néanmoins, il convient de rappeler que la personne portée travaille en toute autonomie. Celle-ci ne reçoit aucune directive de la part de l’entreprise de portage pour ses missions.

Qui sont concernés par cette forme d’emploi particulier ?

Le consultant indépendant, la société de portage et l’entreprise cliente sont à la base de la relation tripartite du portage salarial. L’individu porté, dans un premier temps, va rechercher lui-même des missions auprès d’une entreprise cliente.

Ensuite, il va signer un contrat de travail avec l’entreprise de portage de son choix. Cette démarche permet au consultant de profiter du statut de salarié. Moyennant des frais de gestion, il aura droit à la protection sociale relative à ce statut.

Pour bénéficier d’un accompagnement de qualité, la personne a ainsi intérêt à bien choisir la société accompagnatrice. Privilégier une société de portage peut donc aider dans le cadre d’une mission à l’international. De plus, il peut être bénéfique si celle-ci maîtrise le domaine dans lequel exerce le consultant.

À quel moment de sa carrière recourir au portage ?

De par la définition Portage Salarial, on ne peut que confirmer l’adaptabilité de cette solution à un plus grand nombre. Pour les créateurs d’entreprise, le portage constitue une option pour se rassurer sur la faisabilité du projet. Comme il sera épaulé dans ses démarches, il peut tester sans risque un projet qui lui tient à cœur.

Le portage salarial s’adresse aussi aux personnes qui souhaitent reprendre une activité. Certains travailleurs peuvent en effet être contraints d’arrêter leur métier. À l’origine de cette rupture peut-être une maladie ou des problèmes personnels.

Pourtant, retourner sur le marché du travail n’est pas aussi facile que cela en a l’air. L’individu pourrait se confronter à divers problèmes, notamment de lourdes démarches administratives. Cette difficulté concerne le plus souvent les auto-entrepreneurs. C’est à ce moment-là que l’aide d’une société de portage lui sera bénéfique. En plus de faciliter son retour dans le domaine du travail, celle-ci apporte les garanties essentielles en matière de paiement.

Pour un agent commercial en immobilier par exemple, le consultant et l’entreprise de portage définissent ensemble la mission à faire. Le coût des frais de gestion est aussi clairement stipulé dans le contrat. L’occasion pour le mandataire immobilier de transformer en salaire ses commissions. Par la même occasion, celui-ci profite d’un véritable contrat de travail.

Portage salarial : atouts et spécificités

Ce concept qui apparait comme novateur existe depuis près d’un quart de siècle. Depuis, il a fait un long chemin pour devenir une solution permettant d’apporter un nouveau souffle dans sa carrière professionnelle. Partant de la définition Portage Salarial, on peut confirmer que ce dernier s’adresse à un large public. De plus, le concept permet au bénéficiaire de signer un contrat CDI ou CDD en portage salarial Paris ou Lyon par exemple, à son aise.

Par ailleurs, le portage mérite l’intérêt par l’absence de contraintes dans l’exercice d’une activité. Le consultant n’est pas obligé de créer une structure juridique pour créer son activité. C’est l’entreprise de portage qui se charge des démarches administratives dans le cadre d’une relation tripartite. Pour le cas d’un freelance, le portage salarial constitue un bon moyen pour conserver sa propre clientèle.

Pas de limite de chiffre d’affaires : à la différence du statut d’autoentrepreneur, il n’y a pas de limite au chiffre d’affaires en portage salarial

Le portage permet aussi de contourner les contraintes de l’âge pour les seniors à la recherche de travail. De plus, ceux-ci bénéficient d’un accompagnement sur-mesure en fonction du domaine d’activité.

Information complémentaire : le statut de « porté » n’est pas autorisé pour certaines activités. Effectivement, ce statut est interdit pour les activités réglementées et organisées en ordre. Les experts-comptables, les notaires et les médecins ne peuvent donc pas profiter de ce concept. Il en va de même pour les activités associées aux services à la personne.

Comment dénicher de nouvelles missions ?

Désormais, trouver de nouvelles missions en bénéficiant le statut de portée ne relève plus du parcours du combattant. Néanmoins, il convient de suivre une démarche organisée pour faciliter la recherche. Celle-ci implique avant tout de bien définir son projet professionnel. Le consultant doit définir concrètement le domaine dans lequel il souhaite exercer. De quoi lui donner une idée sur les prestations qu’il veut fournir.

La prospection constitue aussi une étape à ne pas négliger dans la recherche de missions. Trouver de nouveaux clients exige toutefois de déployer les bons moyens. Pour un freelance par exemple, faire appel à un réseau de professionnels permet de faire bouger les choses. Sinon, il peut être intéressant de partir à la rencontre de ses futurs clients lors des évènements professionnels (séminaires, foires, expositions et ventes, etc.).

On a tendance à l’oublier, mais les entreprises de portage salarial peuvent être aussi un bon allié pour trouver des clients. Sur leur site, elles proposent régulièrement des offres à destination des futurs portés. Certaines font de l’informatique leur domaine, d’autres misent sur la polyvalence et proposent diverses offres.

Salaire et portage salarial : combien gagne-t-on ?

Dans la définition Portage Salarial, pour calculer notre salaire , notons qu’on parle de TJM ou tarif journalier moyen avec le portage salarial. Connaître ce concept est donc nécessaire pour en savoir plus sur la rémunération. Concrètement, ce terme désigne le salaire du consultant à la journée. Il sert de base pour le calcul du salaire net du porté.

 

 

 

Retour haut de page