Le portage salarial informatique, un secteur en pleine expansion

portage salarial informatique

Le monde du portage salarial se démocratise un peu plus chaque jour. La conjoncture économique actuelle donnera probablement un nouvel élan à la croissance de ce type de statut, qui plus est dans le secteur d’activité particulier de l’IT. En effet, très peu touchés par la crise économique de 2020, les consultants en informatique ont pu pour la plupart, continuer leurs activités. Le télétravail étant généralisé, leurs missions ont pu perdurer, voire même se prolonger. Alors comment attirer ces profils dans un secteur du portage salarial informatique ?

Portage salarial informatique et accompagnement administratif

L’efficacité de la gestion administrative est un facteur important. Nous nous devons de vous payer en temps et en heure. Un retard de paiement peut avoir des conséquences particulièrement graves. La confiance que le consultant vous octroie peut s’amoindrir et il n’hésitera pas à faire des simulations dans d’autres sociétés de portage afin de comparer.

Vous l’avez compris, le monde du portage salarial informatique est devenu très concurrentiel. Si une société lui propose la même offre financière et avance l’argument d’une gestion administrative adaptée à sa situation, le porté n’hésitera pas à changer de société de portage. Dans le portage salarial, nous privilégions la qualité de l’échange au volume de consultants pour vous apporter un véritable soutien au quotidien et créer une relation de confiance.

Le contexte entrepreneurial en portage salarial

C’est grâce à ces différents éléments que durant différentes occasions de la vie quotidienne (repas en famille ou entre amis, échanges en entreprise…) vous pouvez mettre en avant votre statut et la société avec laquelle vous travaillez. Si vous êtes satisfait des services que nous vous rendons, vous pourrez mieux expliquer votre statut de salarié porté à votre entourage.

Le monde informatique étant relativement vaste en France, il n’est donc pas rare qu’un consultant croise des confrères et nous fasse de la « publicité », de façon directe ou indirecte. Il sera d’autant plus fier si une de ses connaissances s’engage avec BeBoss. Pour cela, nous tenons à récompenser notre « ambassadeur ».

La cooptation dans une société de portage

Un canal de business nous parait primordial à évoquer : la cooptation. En effet, à partir du moment où un porté choisi la société de portage salarial BeBoss, le service que nous lui apportons doit être adapté à ses besoins et la réactivité est une des clés du succès. Sachant que la relation avec le consultant s’entretient par email et téléphone, nous nous engageons à répondre à sa demande le plus rapidement possible.

Comme dans une entreprise classique, nous pouvons mettre en place une prime de cooptation afin d’inciter nos salariés portés à recommander BeBoss autour d’eux. Nous misons également sur la baisse de nos frais de gestion pour les encourager à parler de nous à leurs confrères. Enfin, une réduction sur un achat de matériel est une troisième solution pour récompenser nos consultants. Nous constatons qu’il est fréquent que des salariés portés conseillent notre société de portage salarial à Lyon car ils sont particulièrement satisfaits du service que nous offrons.

Concernant plus spécifiquement le marché de l’IT, certaines ESN (Entreprise de Services du Numérique) et SSII (Sociétés de Services et d’Ingénierie Informatique) se situent sur un positionnement original. En effet, elles peuvent être à la fois en relation avec le client final de la prestation pour laquelle elle est intermédiaire, mais aussi avec un autre intermédiaire qui revendra lui-même la prestation à son client. La prise de marge s’effectue sur le tarif à la journée de la prestation du consultant (TJM en portage salarial informatique : Tarif Journalier Moyen), généralement de l’ordre de 15% à 20%. Ces sociétés interviennent dans tous les domaines de prestations informatiques, des études et développements à la maîtrise d’ouvrage, la conduite de projets, l’expertise métiers, l’intégration de progiciels ERP/CRM, la production, l’exploitation, l’expertise système et même les réseaux/télécom.

Tous les besoins peuvent être traités, des plus techniques aux plus fonctionnels (métiers, dimension conseil). Ce marché est très large et les possibilités de statuts de ces prestataires peuvent varier : salariés, gérant de sa propre structure, intérimaires ou salariés portés.

Le contexte économique pour le portage salarial

La conjoncture économique actuelle nous pousse à penser que la plupart de ces prestataires vont souhaiter sécuriser leurs carrières avec l’assurance de percevoir des droits au chômage lors d’une baisse d’activité. En effet, une vague d’indépendants immatriculés au registre du commerce devrait changer de statut rapidement et se tourner vers le portage salarial informatique. Ils payeront une prestation pour que BeBoss les représentent chez leurs clients, en tant que fournisseurs. Leur statut de salarié porté leur permet de transformer leur chiffre d’affaires en salaire et de cotiser à Pôle emploi ainsi qu’auprès d’un organisme de retraite.

Portage salarial informatique : un secteur qui ne semble pas impacté par la crise

Enfin, même si tous les secteurs économiques ont été fortement touchés en 2020, la tendance semble signifier que cette situation devrait perdurer en 2021. Néanmoins, le domaine informatique reste une des activités les moins pénalisées due à son fonctionnement. Un ordinateur et un téléphone sont amplement suffisants afin que la plupart de ces corps de métier puissent continuer leurs différentes activités.

De plus, les sociétés ayant connu des difficultés financières liées à la crise de la Covid-19 ne prendront plus le risque d’embaucher à outrance leurs consultants et experts en portage salarial informatique. Ces profils sont payés relativement chers et beaucoup n’ont aujourd’hui plus les moyens d’investir sur eux.

Le statut de salarié porté semble donc le moyen idéal pour les deux parties de continuer à travailler, en évaluant chacun sa prise de risque. La société payera plus cher à court terme pour une mission en informatique définie mais n’aura plus à investir sur le prestataire une fois le projet terminé. De son côté, l’indépendant qui aura choisi sa mission, sera mieux payé qu’en CDI, il pourra changer de mission autant qu’il le souhaite et s’assurera une rémunération en cotisant pour le chômage et la retraite.

Chez BeBoss, nous sommes convaincus qu’il y a un réel créneau à prendre sur le marché de l’IT malgré sa forte concurrence. Nul doute que nous possédons les connaissances et l’expertise nécessaire pour convaincre les consultants informatiques de faire appel au portage salarial à Lyon.

Retour haut de page