Portage salarial, un statut “Flexi Sécurité” particulièrement adapté au marché de l’emploi actuel

flexi sécurité

Portage salarial, un statut particulièrement adapté au marché de l’emploi actuel

Ces dernières années, le portage salarial s’est beaucoup démocratisé. Ce fait est dû en partie à l’évolution du marché de l’emploi ainsi qu’aux évènements post Covid19, notamment une importante vague de démission. Quelle est la particularité de ce statut et pourquoi s’adapte-t-il autant au marché de l’emploi actuel ?

Le portage salarial, pour épauler le freelance

Le portage salarial est une forme d’emploi fonctionnant suivant un système tripartite (employeur – société intermédiaire – salarié). Il permet à un travailleur indépendant de proposer ses services à ses clients en s’appuyant sur les dispositions juridiques, administratives et financières prise par une société qui sert d’intermédiaire.

Dans ce système, le travailleur autonome est appelé le « porté » et l’intermédiaire la « société de portage ». Cette dernière facture la prestation au client, puis convertit le chiffre d’affaires généré mensuellement en salaire qu’elle reverse au porté.

De façon concrète, le porté est un salarié de la société de portage. Il dispose donc d’une fiche de paie ainsi que d’un bulletin de paie. Toutefois, en tant que freelance, il conserve toute son indépendance, que ce soit pour le pilotage de son activité, ses honoraires ou tarifs ou le développement de ses offres. Il s’occupe également du démarchage de sa clientèle et de la négociation des clients. En optant pour le portage, vous conservez toujours une grande liberté dans votre vie professionnelle ! Vous l’aurez compris, le portage salarial représente de nombreux avantages pour les indépendants.

Une société de portage comme Beboss, dans son rôle d’employeur du freelance, s’occupe en parallèle de vous payer sous forme de salaire les honoraires que vous facturez au client, après en avoir prélevé ses frais de gestion. Les frais de gestion de la société de portage sont généralement compris entre 5% et 10% du chiffre d’affaires mensuel HT. Toutefois, pour connaitre exactement le coût de la prestation qu’offre la société de portage, il est préférable d’effectuer une simulation détaillée.

Pour les questions techniques relatives à chaque mission, l’entreprise cliente traite directement avec le porté. Vous pouvez ainsi travailler librement. Seules les questions administratives et le versement des honoraires impliquent que le client s’adresse à la société de portage, vous laissant le loisir de consacrer suffisamment de temps à vos tâches. Vous pouvez faire appel à Beboss, pour tout savoir sur la gestion de contrat indépendant en portage salarial.

Travailler en toute liberté grâce au portage salarial : quels sont les profils éligibles ?

Le portage salarial s’adapte à tous les professionnels dotés d’un esprit entrepreneur, qui ont les compétences nécessaires pour démarcher eux-mêmes leurs clients et jouissent d’une certaine autonomie. Il s’agit entre autres :

  • Du salarié à temps partiel ou du demandeur d’emploi qui recherche une solution pour cumuler son activité salariale et ses ARE (allocation d’aide au retour à l’emploi) ;
  • Du retraité qui aimerait compléter sa pension grâce à une activité salariale ;
  • Du créateur d’entreprise qui veut limiter les risques en testant son activité et en démarchant ses premiers clients avant de se lancer
  • De l’étudiant ou du jeune diplômé qui envisage d’exécuter des missions ponctuelles en attendant de pouvoir s’insérer sur le marché de l’emploi ;
  • etc.

Ce statut est également ouvert à tous les travailleurs qui souhaitent se lancer dans une reconversion professionnelle. Il offre à chacun d’eux un filet de sécurité qui leur permet d’effectuer cette transition en toute quiétude, tout en ayant accès à un plan de formation et à un réseau d’experts.

Les métiers de négoce et les professions réglementées qui nécessitent une inscription à un ordre professionnel ou l’obtention d’un agrément ne sont pas éligibles au statut de salarié porté. Il en va de même pour les services à la personne, notamment les services à domicile, la garde d’enfants, l’assistance aux personnes âgées, etc.

Quels sont les avantages de ce régime ?

Ce système permet au porté de cumuler les statuts d’entrepreneur et de salarié : vous accédez aux avantages de l’entrepreneuriat (liberté de décision, gestion autonome de votre emploi du temps, mobilité, etc.), sans pour autant renoncer à ceux du salariat (prévoyance, retraite, mutuelle, assurance chômage, congés payés, etc.). Le travailleur indépendant qui devient salarié porté bénéficie également d’un salaire minimum garanti, calculé sur la base de son chiffre d’affaires mensuel. Ainsi, même s’il y a des retards de paiement au niveau du client, le freelance perçoit une avance sur salaire de la part de sa société de portage.

En tant que travailleur indépendant, lorsque vous optez pour le portage salarial, vous pouvez aussi vous prévaloir de votre contrat de travail pour prétendre à un logement ou à un crédit immobilier. Vous bénéficiez d’un accès simplifié aux prêts, car votre profil est jugé intéressant par les banques.

Surtout, un point important est à souligner : dans le cadre de votre contrat, une société de portage comme la nôtre se charge de toutes vos démarches administratives, comptables et fiscales. Nous nous occupons du recouvrement des créances, des déclarations sociales, de la signature des contrats, du versement de la paye et de l’obtention de l’attestation pôle emploi et assurances. Votre société de portage prend également en charge les frais de justice en cas de litige avec une entreprise cliente.

En plus de vous offrir d’importantes facilités dans la gestion de votre activité, ce statut vous permet donc de travailler en toute liberté et en toute quiétude, et de vous concentrer sur le développement de votre entreprise !

Pourquoi le portage est-il particulièrement adapté au marché de l’emploi actuel ?

La crise de la Covid19 et ses corollaires ont une fois de plus confirmé la précarité de l’emploi salarié. De nombreux employés se sont vu contraints de démissionner, tandis que d’autres ont tout simplement été licenciés.

Ensuite, une importante vague de démission a eu lieu au cours de la période post Covid19. Selon des chiffres publiés par le ministère du travail, en moyenne, plus de 500 000 démissions ont été enregistrées en France chaque trimestre entre fin 2021 et début 2022. Les travailleurs semblent avoir compris qu’il était temps de changer et de se lancer dans des projets porteurs d’avenir et offrant plus de garanties. Le marché de l’emploi n’a jamais été aussi dynamique, grâce à la démocratisation des métiers du digital comme celui de data engineer ou encore data analyst, il a connu une hausse considérable du nombre de travailleurs indépendants.

Tout ceci fait la part belle au portage, dont la croissance du chiffre d’affaires, de +325% entre 2013 et 2019, devrait se poursuivre à +16% entre 2019 et 2022, selon une étude du PEPS (syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial). Le nombre de retraités ou d’anciens salariés qui désirent s’épanouir en se consacrant à un projet personnel ne cesse d’augmenter. En outre, de plus en plus d’entreprises choisissent désormais d’opter pour des prestations par projets ou par missions, plutôt que d’embaucher du personnel à plein temps.

Alors que le portage salarial s’adapte parfaitement aux mutations du marché de l’emploi actuel et à l’évolution des mentalités des travailleurs, que diriez-vous de passer aussi au statut de salarié porté ? Chez Beboss, nous vous apportons tout l’accompagnement nécessaire.

Sources des statistiques

https://corporate.apec.fr/files/live/sites/corporate/files/Nos%20%c3%a9tudes/pdf/les-cadres-et-le-portage-salaria

https://dares.travail-emploi.gouv.fr/publication/la-france-vit-elle-une-grande-demission

 

Retour haut de page