difficultés du freelance

Etre freelance est souvent synonyme de liberté et de créativité. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez lancé votre activité indépendante. Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence : ce statut est parfois aussi synonyme de galères !

En tant que freelance, vous ne pouvez compter que sur vous-même et selon le statut que vous avec choisi vous devez assurer, au-delà de votre fonction d’expert, de nouvelles fonctions plus ou moins maîtrisées : commerce, management, comptabilité, secrétariat, législation et parfois bancaires !

Chez BeBoss, notre mission consiste à accompagner des entrepreneurs dans leur projet professionnel. Convaincues que le travail par projet est l’avenir, voici un résumé des difficultés des freelances les plus souvent rencontrées par les freelances et comment les surmonter.

Savoir se vendre et trouver des missions en freelance

Vous n’êtes pas forcément un commercial né et pourtant, vous n’avez pas le choix ! Vous allez devoir faire un travail sur vous-même pour développer une posture entrepreneuriale. En prenant confiance en vous, vous allez pouvoir prospecter, négocier et rédiger des offres commerciales avec plus d’aisance. Pour cela, vous devez apprendre à mettre en avant vos compétences pour séduire des clients ; préparez un pitch clair et court ainsi qu’un argumentaire commercial bien maîtrisé.

Concernant l’aspect purement commercial de votre activité, formez-vous avec BeBoss ! Nous proposons à nos consultants des formations en présentiel ou à distance, pour monter en compétences notamment sur les techniques de vente.

webinar portage salarial

Une rémunération irrégulière d’un mois à l’autre

Quel que soit le statut que vous avez choisi, votre rémunération dépend directement des honoraires facturés à vos clients. Avant de percevoir un revenu régulier, votre compte bancaire va connaître des hauts et des bas et c’est tout à fait normal, mais mieux vaut s’y préparer !

Bien que vos tarifs puissent s’adapter à chaque demande, restez dans des prix cohérents et au plus près de vos conditions de base. Il est en effet séduisant, surtout lors du lancement de votre activité, d’accepter tout type de mission et de vous soumettre aux exigences de vos clients.

Pour vous dégager une rémunération confortable et régulière, il est important de facturer vos honoraires tous les mois à hauteur du travail effectué et de ne pas attendre la fin d’un projet. Nous vous conseillons de tenir un tableau de suivi pour savoir ce que vous avez déjà facturé, ce qui a été réglé et le solde restant. En règle générale, les entreprises apprécient un lissage de la dépense.

Pour ne pas rencontrer de difficultés quant à un règlement au fur et à mesure de votre mission, abordez impérativement le sujet des conditions de règlement et mettez-vous d’accord avec votre client lors de la signature du contrat qui vous lie.

Optimisez votre gestion du temps et des priorités

Pas évident, et d’autant plus au début de bien gérer son temps et notamment les intermissions. En effet, dès qu’une mission se termine, il faut vous démener à nouveau pour en décrocher une nouvelle et ainsi de suite. Ce qui peut vite devenir épuisant et stressant !

Anticipez vos fins de mission en freelance et restez constamment à l’écoute des opportunités. Gardez votre réseau professionnel bien actif et prévoyez dans votre emploi du temps des actions de prospection.

Pour ne pas subir des périodes d’inactivité, il est essentiel d’avoir plusieurs dossiers à différents stades de maturité et de les faire évoluer régulièrement jusqu’à la validation de la mission au moment opportun pour vous.

Enfin, pour fidéliser vos clients acquis, vous pouvez mettre en place des offres type « abonnement » sur une période plus longue avec des tarifs dégressifs par exemple. Pensez aussi à compléter votre prestation initiale par des services complémentaires ou des options attrayantes.

Avantages et inconvénients du statut de freelance

La comptabilité est rarement un aspect apprécié par le freelance et elle peut vite devenir contraignante. Il ne s’agit pas uniquement de tenir une comptabilité mais de maîtriser parfaitement les taux de cotisations, les différents impôts et taxes auxquels vous êtes assujetti pour pouvoir les anticiper au mieux. Il est généralement conseillé de provisionner 50% de votre bénéfice pour faire face aux multiples charges. Cependant, cela dépend du statut choisi.

Il existe aujourd’hui différents statuts qui s’offrent à un porteur de projet qui souhaite lancer son activité et devenir son propre boss. Chaque statut comporte des avantages et des inconvénients notamment concernant la gestion administrative. Ainsi, le fait de créer une société vous permet de protéger votre patrimoine personnel et vous offre la possibilité de vous verser une rémunération. Cependant, les démarches administratives sont plus lourdes : vous devez tenir une véritable comptabilité et vous êtes soumis à la TVA et à l’impôt sur les sociétés.

A contrario, en tant qu’autoentrepreneur, vous bénéficiez d’un régime social et fiscal avantageux ainsi que d’obligations comptables simplifiées. Pour autant, ce statut peut s’avérer dangereux car il ne protège pas vos biens personnels.

Enfin vous pouvez faire porter votre activité par une société de portage salarial comme BeBoss. Cette solution vous permet d’allier la liberté de l’entreprenariat et la protection sociale du statut de salarié. Vous vous consacrez à votre cœur business et au développement de celui-ci ; la société de portage salarial se charge de la gestion juridico-administrative de votre activité de freelance.

Solitude et isolement en freelance

En tant que freelance vous appréciez la liberté et l’autonomie dans l’organisation de votre temps de travail. Vous pouvez néanmoins vous sentir bien seul face à votre ordinateur. Le danger est de vous démotiver, de perdre la dynamique et de remettre au lendemain ce qui peut (doit) être fait aujourd’hui !

Pour éviter ces effets néfastes à une dynamique positive, sortez de chez vous, même si ce n’est que pour déjeuner avec des pairs, des amis ou des prospects. Participez à des conférences et des évènements de votre cœur cible. En plus de vous aérer l’esprit, vous vous intéressez à l’actualité de votre cible ce qui va vous nourrir de ce qui se fait, de ce qui va se faire, d’identifier les tendances lourdes, les innovations, les besoins à venir dans le but d’adapter votre offre. Partagez également des bonnes pratiques avec des pairs pour enrichir vos connaissances. Créez votre communauté, participez à des projets collaboratifs.

Enfin, de manière générale, évitez de rester la tête dans le guidon de 7h à 22h et essayez de vous accorder du temps pour vous et pour profiter de vos proches. Ne négligez pas votre bien-être mental.

Recouvrement, relance et gestion de litiges

Comme vu ci-dessus, trouver des clients en étant freelance peut s’avérer être une vraie difficulté. Mais trouver des clients qui paient dans les délais en est une autre ! En effet, les mauvais payeurs sont une vraie galère pour les freelances. Ils mettent en danger votre trésorerie et vous font perdre beaucoup de temps et d’énergie dans les relances et tentatives (parfois) désespérées de recouvrir des factures impayées.

Pour éviter ce désagrément, pensez à vérifier la solvabilité de vos clients avant de vous engager avec eux. Pour cela, il existe de nombreux sites qui vous fournissent des informations précieuses. Société.com est certainement le plus connu.

À défaut, soyez parfaitement informé des procédures légales existantes pour récupérer la somme due et armez-vous de patience et de persévérance. Gardez une trace de toutes les démarches effectuées et montez en pression au fur et à mesure des relances. Obligez votre client retardataire à s’engager sur une date de règlement. En cas de difficultés économiques, mettez en place un tableau de remboursement sur plusieurs mois ; ça prendra du temps mais au moins vous allez récupérer votre dû ! Enfin pour ne pas vous retrouver le bec dans l’eau, facturez votre prestation tous les mois et pas seulement à la fin de la mission.

Et en portage salarial alors, comment ça se passe ?

Pour vous permettre de travailler en toute sérénité BeBoss a souscrit une assurance de recouvrement qui donne également les indications quant à la solvabilité de vos clients et pourra vous alerter en cas de besoin.

En fin de mission ou en fin de mois pour une mission de plusieurs mois, vous allez remplir votre compte rendu d’activité qui déclenche automatiquement une facture. BeBoss se charge de l’envoyer à votre client, réceptionne les règlements et les affecte à votre compte d’activité.

Ensuite, BeBoss vous rémunère tous les mois en fonction de l’activité déclarée sans attendre le règlement de la facture par votre client. C’est également votre société de portage salarial qui prend en charge les éventuelles relances de vos clients jusqu’au recouvrement des factures. Enfin, nous mettons en place une procédure de recouvrement si besoin. Vous en êtes bien évidemment informé auparavant !

En conclusion

Être freelance, c’est beaucoup d’avantages, mais aussi des inconvénients. Nous espérons vous avoir donné dans cet article quelques astuces pour les contourner efficacement.

Toute difficulté trouve sa solution, rien n’est insurmontable ! Avec de la détermination et de la confiance en vous, vous pouvez faire décoller votre activité et vous épanouir pleinement dans votre travail !

N’hésitez pas à faire le choix du portage salarial avec BeBoss pour développer votre activité ! BeBoss est à vos côtés pour vous aider à surmonter les obstacles et partager vos réussites. Avec BeBoss et sa solution de portage salarial, faites le choix d’être accompagné et profitez pleinement de cette belle aventure qu’est l’entrepreneuriat !

Retour haut de page