BE BOSS

Comprendre et calculer le TJM en freelance avec BeBoss

Vous faites partie des nombreux Français qui songent à changer de vie en troquant le confort d’un poste classique de salarié contre les plaisirs d’une aventure entrepreneuriale.

Réussir à conserver votre niveau de vie actuel, voire à l‘améliorer, est très important pour vous et votre entourage. Votre future rémunération va donc influencer votre choix de devenir freelance ou non.

Malgré des compétences reconnues, une expérience significative et une charge de travail importante, certains freelances ont des difficultés à se verser une rémunération correcte. Souvent, la cause principale s’explique par un tarif journalier moyen (TJM) trop faible.

En faisant le choix du portage salarial avec BeBoss, vous êtes accompagné dès le début de votre projet. Ensemble, nous définissons votre TJM de freelance pour vous assurer un revenu confortable. Découvrez les différentes étapes pour calculer votre tarif journalier.

C’est quoi un TJM en freelance ?

Le TJM, ou tarif journalier moyen, est un indicateur très utilisé par les indépendants pour fixer le prix de leurs prestations de conseil. Il permet de déterminer votre tarif à la journée en partant d’un salaire mensuel cible. Une fois votre TJM défini, vous devez le multiplier par le nombre de jours d’intervention prévus pour obtenir le prix auquel vous devez facturer la mission. Un principe relativement limpide qui peut toutefois s’avérer plus complexe dans la pratique !

Les paramètres à prendre en compte pour calculer votre TJM de freelance

Avant de calculer votre TJM, il convient de faire le point sur les différents paramètres qui doivent être pris en compte dans son calcul, notamment si vous venez de quitter un poste de salarié pour devenir freelance ou indépendant.

Tout d’abord, il faut faire le deuil des avantages financiers propres au statut de salarié classique tels que les primes d’intéressement ou sur objectifs, le 13ème mois, les heures supplémentaires ou encore les heures majorées.

Pour calculer un TJM de freelance en adéquation avec la réalité de votre activité en freelance, il est également important d’intégrer des périodes d’inactivité sans facturation, entre la fin d’une mission et le démarrage de la suivante. Attention, ces périodes appelées « intermissions » sont différentes de vos congés payés.

TJM permet de définir la rémunération souhaitée en freelance

Commencez tout d’abord par déterminer le salaire que souhaitez percevoir. Pour cela, vous pouvez vous baser sur la rémunération que vous perceviez en tant que salarié. Il est tout à fait possible, en étant freelance, de percevoir la même chose, voire plus !

Vous pouvez aussi évaluer le revenu mensuel dont vous avez besoin pour faire face à vos dépenses de la vie courante : loyer, crédits, abonnements télécom, impôts et taxes, assurances etc.

Il s’agit ensuite de considérer tous les coûts supplémentaires qu’il faudra prendre en compte selon le statut que vous avez choisi pour entreprendre : mutuelle santé complémentaire, assurance chômage, assurance responsabilité civile professionnelle…

Enfin, ajoutez à tout cela deux facteurs précieux pour valoriser votre TJM de freelance :

Une méthode simple pour calculer votre TJM en freelance

Une fois ces différents éléments sous la main, il est alors possible de procéder au calcul de votre TJM. Voici une méthode simple, illustrée par un exemple concret.

Partons du principe que vous souhaitez vous dégager un salaire mensuel de freelance de 2 500 € en consacrant 12 jours par mois à vos missions, sachant qu’il y a en moyenne 20 jours facturables par mois. A cette base, il faut rajouter :

Nous obtenons alors un total de 4 970 €.

Pour obtenir votre tarif journalier moyen, il suffit alors de diviser ce montant par le nombre de journées travaillées dans le mois : 4 970/12 = 414 €. Concrètement, c’est le tarif à la journée que vous devez facturer à vos clients si vous souhaitez vous octroyer un salaire de 2 500 € pour 12 jours facturés.

Si vous souhaitez connaître votre THM (taux horaire moyen), divisez simplement le TJM par 8 (nombre moyen d’heures de travail par jour). Vous obtenez alors un THM de 51,77 €.

Vous pouvez adapter votre TJM à la durée de la mission. Plus elle est courte, plus votre tarif journalier doit être élevé.

Votre TJM de freelance en portage salarial avec BeBoss

Le portage salarial  Vous permet de conserver votre autonomie tout en bénéficiant du statut de salarié et sa protection sociale qui en découle (assurance chômage, droits à la retraite). Par ailleurs, BeBoss prend en charge la gestion juridico-administrative de votre activité, vous offre une assurance de responsabilité civile professionnel, une mutuelle d’entreprise ainsi qu’un accompagnement personnalisé tout au long de votre activité. En contrepartie de ces avantages, nous prélevons des frais de gestion directement sur le montant de votre chiffre d’affaires en freelance HT (10 % en moyenne).

Calcul du TJM de freelance en portage salarial

Pour connaître votre TJM en portage salarial, partons sur le même salaire mensuel souhaité soit 2 500 €, auquel il faut ajouter :

Toujours sur une base de 12 jour facturée, vous obtenez un TJM de 423,42 €.

Votre TJM est alors un peu plus élevé mais vous disposez de plus de temps pour réaliser des missions, étant donné que votre agence BeBoss prend en charge la gestion de votre activité. Finalement, vous ne pouvez qu’augmenter vos revenus !

Les autres points qui impactent votre TJM de freelance

Même avec une méthode de calcul éprouvée et simple à appliquer, trouver votre juste TJM peut s’avérer délicat. Dites-vous que vous allez certainement être amené à faire des réajustements pour trouver le meilleur équilibre ; celui qui conviendra à vos clients tout en vous permettant de vous dégager la rémunération souhaitée.

N’hésitez pas à comparer votre TJM avec les prix du marché, ceux pratiqués par vos confrères. Echangez et partagez avec des pairs pour adapter votre TJM.

Une fois votre tarif journalier moyen défini, ne cédez pas aux négociations trop basses d’un client car il vous sera difficile ensuite de revoir vos tarifs à la hausse.

Pour calculer votre TJM de freelance, prenez également bien en compte l’envergure des missions confiées et identifiez les potentielles responsabilités qui vont avec, notamment dans le cadre d’une mission intégrant une dimension managériale.

Enfin, pour évaluer le temps nécessaire à la réalisation de vos missions, nous vous conseillons d’ajouter une marge de sécurité afin de faire face sereinement à d’éventuels imprévus.

C’est avec plaisir que nous nous tenons à votre disposition pour échanger sur votre projet entrepreneurial et aborder, entre autres, ce fameux TJM.

Contactez-nous sans plus attendre !

Exit mobile version