All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:

Toutes les actus

Le statut de porté a le vent en poupe ! En effet, le PEPS, syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial est formel : les chiffres sont en augmentation. En France, 70 000 portés génèrent un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros. Dans l’objectif d’encadrer ce statut et de professionnaliser les pratiques, le syndicat a voté en mars dernier une convention collective avec une entrée en vigueur depuis le 1er juillet. Prévoyance, formation, salaires, santé, autant de nouveautés positives pour les salariés portés.

Les avantages du statut de porté

Forme de contrat de travail atypique, le portage salarial mise sur la liberté d’entreprendre alliée à la sécurité du statut de salarié. Basée sur une relation contractuelle tripartite claire, elle engage l’entreprise de Portage Salarial, le salarié porté et son client.

Le porteur de projet conserve son autonomie sans connaitre l’isolement ressenti par beaucoup de travailleurs indépendants. En effet, il est accompagné par l’entreprise de Portage Salarial qui, en plus de générer son bulletin de salaire et de facturer son client, le suit tout au long du développement de son activité.

Les nouveautés pour les salariés portés

La convention collective votée début 2017 définit trois catégories de salariés portés : junior et senior. De cette classification découle un encadrement des salaires.

Les salariés juniors, ont moins de 3 ans d’ancienneté en tant que porté, ils peuvent avoir un statut de technicien, agent de maîtrise ou cadre. Leur salaire mensuel minimum doit correspondre à 70% du plafond mensuel de la sécurité sociale ; soit 2.288 euros brut (en 2017).

Les salariés seniors exercent une activité en portage salarial depuis plus de 3 ans. Ils relèvent du statut de cadre. Leur salaire mensuel de base doit être au minimum égal à 75% du plafond mensuel de la sécurité sociale ; soit 2.452 euros brut (en 2017).

Plus de crédibilité aux yeux des entreprises

Cette convention collective apporte aussi des avantages pour les entreprises. En effet, elle renforce la sécurité juridique du statut et lui donne une vraie crédibilité auprès des sociétés en recherche de compétences. Elle donne à ce statut un poids supplémentaire pour qu’il soit connu et reconnu comme une forme d’emploi innovante. Ainsi, les entreprises vont pouvoir bénéficier d’expertises et de profils variés sans alourdir les charges liées à leur masse salariale.

La mise en place de cette convention collective montre une réelle volonté de mettre en avant le portage salarial et de démocratiser son utilisation !

Et si c’était le moment de vous lancer ?

C’est officiel, BeBoss intègre le syndicat professionnel de l’emploi en Portage Salarial

Le 17 mai 2017, un jour à marquer d’une pierre blanche pour BeBoss !  Le jour ou l’entreprise a intégré le PEPS (Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial), la première organisation professionnelle du secteur se consacrant exclusivement à l’activité de portage salarial.

Ça tombe à pic !

En effet, avec la reconnaissance du portage salarial comme une activité professionnelle en décembre dernier et la signature de l’accord de branche en mars, ce statut a le vent en poupe !

Avec pour objectif de valoriser et faciliter l’entreprenariat, le portage salarial, est un secteur d’avenir. Il permet d’apporter une protection sociale maximale à des professionnels indépendants et autonomes ; un bon coup de pouce pour oser se lancer !

Le portage salarial s’installe également comme une réponse aux besoins de mobilité et une solution de retour à l’emploi pour les cadres, rien que ça !

Cette adhésion marque une accélération dans le développement de BEBOSS et s’ancre parfaitement dans la mutation du marché du travail vers des statuts d’indépendants.

A quoi ça sert ?

Le PEPS, c’est plus de 100 adhérents actifs représentant plus de 300 sociétés de portage salarial. C’est aussi le premier syndicat représentatif de cette activité.

Son objectif ? Construire l’avenir de la profession avec l’ensemble des interlocuteurs, c’est-à-dire les pouvoirs publics, les organisations syndicales de salariés…

Faire partie du PEPS permet notamment de :

  • Défendre les intérêts des sociétés de portage et représenter la profession
  • Être accompagné sur les évolutions législatives afin de sécuriser l’activité et homogénéiser les pratiques
  • Bénéficier d’un ensemble de services tels que la RC Professionnelle, la prévoyance, la mutuelle, programme de garantie financière…
  • Participer au sein de différentes commissions à la vie du syndicat et apporter une contribution à la profession

Pour BeBoss, c’est une nouvelle étape franchie pour continuer sa belle aventure !

Agilité, indépendance et sécurité : telles sont les promesses du portage salarial. À mi-chemin entre le salariat et le travail indépendant, cette forme d’emploi vise à conserver les avantages, tout en limitant les inconvénients, de ces deux statuts. 70 000 entrepreneurs ont déjà été séduits en France.
Et en pratique ? Quelles sont les bonnes raisons d’opter pour ce modèle ?

1.

Déléguez votre gestion administrative et juridique

Comptabilité, déclarations fiscales, facturation… rien de bien attrayant ! En passant par une solution de portage salarial, la société de portage salarial prend en charge la gestion fastidieuse de votre activité. La seule mission administrative à votre charge: déclarer vos prestations.

2.

Concentrez-vous uniquement sur le développement de votre activité

Soulagé de toute la paperasse, vous consacrez votre temps au déploiement de votre activité. Il est de votre ressort de démarcher vos potentiels clients, d’assurer la satisfaction de ces derniers et de déterminer votre politique tarifaire. Pour ce qui est de la facturation, elle aussi est assurée par l’entreprise de portage salarial. En clair, vous vous focalisez uniquement sur votre savoir-faire et vos clients !

3.

Bénéficiez des avantages du statut de salarié

Un contrat de travail, CDD ou CDI, vous lie à la société de portage. Celui-ci vous assure tous les avantages liés au régime social du salarié : salaire mensuel, assurance chômage, retraite… Au-delà de cette sécurité, vous disposez également d’une équipe d’experts à même de vous accompagner sur les aspects juridiques et administratifs de votre activité.

4.

Déduisez vos frais professionnels

Grâce au statut de porté, il est possible de procéder à un abattement de vos charges sociales pour compenser les frais professionnels non refacturés au client. Ce dispositif est soumis aux plafonds fixés par l’administration fiscale. Ici aussi, votre interlocuteur de référence reste la société de portage salarial.

5.

Vous êtes accompagné !

Dernier avantage, et pas des moindres, est celui du suivi et des services proposés par l’entreprise de portage salarial. Tout au long de votre contrat, la société de portage salarial vous accompagne et peut mettre à disposition un ensemble d’outils d’aide à la gestion de votre activité. Elle peut aussi vous proposez des formations en complément de vos compétences. Par ailleurs, vous intégrez également un réseau grâce auquel des opportunités peuvent se présenter à vous.

Convaincu ? Laissez libre cours à vos idées et lancez-vous !

Le travail à son compte, c’est l’avenir » les analystes sont formels ! Les instituts spécialisés prédisent même une accélération de cette tendance dans les 15 années à venir.

Selon l’observatoire Alptis « demain, une majorité des Français travailleront à leur compte, ils multiplieront les contrats avec des entreprises ou des particuliers, voire changeront d’activité au gré de leurs envies et des opportunités ». Les chiffres de l’INSEE semblent confirmer cette tendance. Les raisons de ce choix ? Plus de liberté et l’envie de porter un projet qui leur tient à cœur.

Et vous ? Tentés par l’aventure ?

J’ai un projet qui me tient à cœur

Alors, le plus dur est fait ! En effet, se lancer dans l’entreprenariat, ce n’est pas une mince affaire. Pour réussir dans votre projet, l’envie voire la passion pour votre activité seront les clés de votre succès. Confucius ne disait-il pas « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie » ? C’est encore plus vrai lorsqu’on crée sa propre activité !

Je suis prêt

Une situation personnelle stable, des qualifications, des finances propices, un état d’esprit positif, autant vous lancer quand tous les voyants sont au vert. Pas de précipitation mais un peu d’anticipation.

Connaissez-vous bien votre marché ? Vos clients ? Vos concurrents ? Si ce n’est pas le cas, de nombreuses associations et réseaux d’entrepreneurs peuvent certainement vous aider !

Avez-vous toutes les compétences nécessaires ? Avez-vous besoin d’être formés ? Savez-vous comment gérer une entreprise de A à Z ? Là encore, des institutions peuvent vous accompagner !

Je sais m’entourer

Peut-être avez-vous l’impression de ne pas être tout à fait prêt. Dans ce cas, la meilleure solution, c’est de savoir s’entourer ! Attention, ça ne veut pas dire que vous serez moins libre. Simplement, vous profiterez de l’expertise de professionnels sur des sujets que vous maitrisez moins.

Vous pouvez par exemple opter pour le portage salarial. Ce statut vous permettra de ne pas créer de structure juridique et de vous libérer des tâches administratives et comptables. La société de portage salariale génère vos contrats de prestation et les factures pour vos clients, elle gère aussi vos contrats de travail et vos bulletins de salaire. Vous avez la liberté de l’indépendant et la sécurité du statut de salarié.

Alors, n’hésitez plus !

Vous avez un projet ? Vous rêvez de devenir votre propre patron ? Optez pour le portage Salarial ! Cette solution innovante prend en charge votre gestion administrative, juridique et comptable tout en vous permettant de bénéficier du statut de salarié et de la protection sociale qui en découle.

Le 22 mars 2017, le PEPS (Syndicat des Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial) et les syndicats des salariés ont permis la reconnaissance officielle de ce statut en signant une convention collective. Le portage salarial désormais reconnu comme l’un des principaux statuts permettant aux porteurs de projets de lancer leur activité en toute sécurité.

Be Safe, Be Free, Be Boss

Sécurité et liberté, ce sont les maîtres mots du portage salarial. L’objectif pour vous, c’est de pouvoir vous concentrer sur le développement de votre activité en nous délégant votre gestion administrative. Grâce à ce statut, vous n’êtes pas obligés de créer de structure juridique pour pouvoir facturer vos prestations. Vous avez le statut de salarié et bénéficiez ainsi d’un salaire mensuel, d’une assurance chômage et d’une couverture sociale.BEBOSS se charge de vos contrats de travail ainsi que de vos bulletins de salaires. Côté client, nous gérons les contrats de prestations et les factures.

Au-delà de cet aspect administratif, nous vous proposons un accompagnement complet dès le lancement de votre activité et tout au long de son développement. Nous sommes en mesure de vous proposer des formations, des outils de communication, des locaux professionnels… Vous bénéficiez aussi du réseau d’entreprise du Groupe Inmares dont nous sommes l’une des filiales.

Qui peut devenir le Boss ?

Le statut de porté est compatible avec la plupart des activités : informatique, formation, audit, coaching, gestion de projet, expertise technique… Les seules que l’on ne peut pas exercer en portage salarial sont le service à la personne et les activités règlementés (médecin, expert-comptable, avocat…).

Comment ça marche ?

Une fois que vous entrez dans la Team BEBOSS, vous bénéficiez d’un accompagnement complet.

Vous développez votre activité et négociez vos tarifs en toute liberté. Une fois votre mission validée, vous la soumettez sur notre plateforme en ligne. A partir de là, nous prenons le relais pour générer et envoyer le contrat de prestation à votre client. Nous nous occupons de votre contrat de travail et de votre bulletin de salaire. Enfin, nous envoyons la facture au client.

Alors, prêts à vous lancer ?