All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:

Blog

Le statut de porté a le vent en poupe ! En effet, le PEPS, syndicat des professionnels de l’emploi en portage salarial est formel : les chiffres sont en augmentation. En France, 70 000 portés génèrent un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros. Dans l’objectif d’encadrer ce statut et de professionnaliser les pratiques, le syndicat a voté en mars dernier une convention collective avec une entrée en vigueur depuis le 1er juillet. Prévoyance, formation, salaires, santé, autant de nouveautés positives pour les salariés portés.

Les avantages du statut de porté

Forme de contrat de travail atypique, le portage salarial mise sur la liberté d’entreprendre alliée à la sécurité du statut de salarié. Basée sur une relation contractuelle tripartite claire, elle engage l’entreprise de Portage Salarial, le salarié porté et son client.

Le porteur de projet conserve son autonomie sans connaitre l’isolement ressenti par beaucoup de travailleurs indépendants. En effet, il est accompagné par l’entreprise de Portage Salarial qui, en plus de générer son bulletin de salaire et de facturer son client, le suit tout au long du développement de son activité.

Les nouveautés pour les salariés portés

La convention collective votée début 2017 définit trois catégories de salariés portés : junior et senior. De cette classification découle un encadrement des salaires.

Les salariés juniors, ont moins de 3 ans d’ancienneté en tant que porté, ils peuvent avoir un statut de technicien, agent de maîtrise ou cadre. Leur salaire mensuel minimum doit correspondre à 70% du plafond mensuel de la sécurité sociale ; soit 2.288 euros brut (en 2017).

Les salariés seniors exercent une activité en portage salarial depuis plus de 3 ans. Ils relèvent du statut de cadre. Leur salaire mensuel de base doit être au minimum égal à 75% du plafond mensuel de la sécurité sociale ; soit 2.452 euros brut (en 2017).

Plus de crédibilité aux yeux des entreprises

Cette convention collective apporte aussi des avantages pour les entreprises. En effet, elle renforce la sécurité juridique du statut et lui donne une vraie crédibilité auprès des sociétés en recherche de compétences. Elle donne à ce statut un poids supplémentaire pour qu’il soit connu et reconnu comme une forme d’emploi innovante. Ainsi, les entreprises vont pouvoir bénéficier d’expertises et de profils variés sans alourdir les charges liées à leur masse salariale.

La mise en place de cette convention collective montre une réelle volonté de mettre en avant le portage salarial et de démocratiser son utilisation !

Et si c’était le moment de vous lancer ?